vendredi 22 mai 2015

Marvel Zombies


Après vous avoir longtemps parlé de l'univers classique puis de l'univers Ultimate voilà qu'aujourd'hui Hachette me donne l'opportunité d'aborder avec vous l'univers Marvel Zombies. Une chance que j'ai décidé de saisir...


Marvel Comics la collection de référence #47, Contient:
  • Marvel Zombies #1à5 [2006]

Dans une réalité alternative à la notre, un rayon violet c'est abattu sur Terre et une chose inconnu venant d'un autre monde est tomber du ciel. Certains héros ont alors étaient tués mais sont miraculeusement revenu d'entre les morts mais sous forme de zombies ! Très vite l’épidémie se répand et tout les humains de la planète Terre ont étaient dévorés par ces créatures. Il ne reste plus rien sur cette planète mais c'est alors que le Reed Richards zombie eu l'idée génial d'ouvrir un portail vers une autre dimension afin de créer une passerelle dimensionnelle et pouvoir dévorer tous les humains qui y habite. In extremis Magnéto les en empêche en détruisant le portail mais se retrouve maintenant pris au pièges dans ce monde infestés de zombie, il n'a alors pas d'autre choix que de survivre...


Après un tel speech on a forcément envie de découvrir ce qui nous attend tout en ayant une légère crainte de se retrouver une fois de plus en présence d'une histoire de zombie classique avec un seul survivant au milieu d'une horde d'infectés jouant au chat et à la souris. Mais en réalité l'arrivé de Magnéto dans le Marvel Zombies n'est en rien l'aventure principale de ce tome au contraire, ce n'est qu'un point de départ permettant de vous faire découvrir ce monde en ruine en même temps que notre protagoniste. Ce début d'histoire est en fait un moyen très astucieux pour vous présenter le Marvel Zombies avec son décor et ses personnages avant de partir sur tout autre chose et de vraiment débuter l'aventure. Au final je dois avouer que ce tome m'a agréablement surpris, car oui comme beaucoup en voyant l'arrivé de cette série je me suis dit qu'en effet ça pourrait être pas mal de découvrir l'univers Marvel zombifié se serait à la fois original et très osé. Mais ce qui me gène dans tout ça c'est plutôt de savoir si une pareil tentative avait un réel intérêt, car aussi amusant soit le projet j'avais du mal a m'imaginer ce que la série allait pouvoir avoir d’intéressant à nous raconter. Après tout ce ne sont que des zombies, ou est l'accroche ?


Mais c'était sans compter sur le fait que Robert Kirkman s'avait parfaitement sur quoi il se lançait, car si le début de l'histoire semble un peu flou on se rend très vite compte qu'en réalité il y a un scénario derrière. On ne fait pas que suivre des héros devenue des zombies, mais plutôt leurs aventures. Car si il sont mort ils ont quand même besoin de se nourrir, et en réalité le fait que tout ces héros soit devenue des morts vivants n'est pas la fin de l'histoire mais au contraire simplement le début. Il y a des retournement de situations plutôt osées qui emmène cette histoire bien au delà de mes espérances, et cette dose d'humour noir qui certes ne plairas pas à tout le monde mais que j'ai à titre personnel adoré. Ça rajoute un côté fun et décalé à un univers bien glauque ce qui donne un mix sacrément intéressant. En terme de comparaison je dirais que l'humour n'est pas très éloigné de celui utilisé dans la série Deadpool. D'ailleurs je doit dire que l'auteur m'a vraiment surpris avec la fin de l'histoire avec encore une fois un rebondissement qui fait partir cette série sur tout autre chose et c'est finalement ce qui rend ce récit de zombies très intéressant, puisqu'au final il se passe toujours quelque chose d'inattendue qui emmène l'histoire sur autre chose. Le filon des zombies est sur-exploité depuis des nombreuses années, mais pourtant ici on ne s’ennuie jamais.


La partie graphique n'est pas en reste avec un Sean Phillips qui nous propose un trait vraiment sale à la fois grossier et un peu sombre qui correspond exactement à ce que cette série avait besoin. Car ce côté très sale qu'à le dessins associer aux couleurs ternes et sans vie de June Chung donne un côté un peut " mort et sans vie " aux planches et si c'est quelque chose qui m’agace assez souvent j'ai beaucoup aimé trouver ce style ici puisqu'il est en parfaite concordance avec le thème. Cela renforce le côté délabré et contaminé de ce monde, ce qui rend le tout moche certes mais c'était l'effet désiré, de toute façon l'inverse aurait était problématique.


Au final si une série où tout les protagoniste de la maison des idées sont devenus des zombies me paraissait amusant mais sans grand intérêt je dois avouer que le résultat final m'a beaucoup plu. Certes sur le long terme j'ai encore du mal à voir jusqu'où la série compte aller mais sur les cinq épisodes présent dans ce tome j'ai trouvais cette aventure sympathique, originale voir même rafraîchissante. Un Tome que je recommande pour ceux qui serait intéressé par une lecture qui sort de l'ordinaire.

14/20

Liens Internet:
Découvrez Marvel Zombies [Hachette]
Découvrez Marvel Zombies [100% Marvel]
Découvrez Marvel Zombies [Marvel Deluxe] 






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire