lundi 4 mai 2015

Avengers: La Séparation


Après avoir mis de côté un certain temps cette collection, me voilà de nouveau en train de parcourir les différents tomes de la collection Hachette. Aujourd'hui je vous donne mon avis sur Avengers: La Séparation est croyez moi le terme "se prendre une claque " n'est pas assez fort pour décrire ce que j'ai ressenti...


Marvel Comics la collection de référence #35, Contient:
  • Avengers #500à503 [2004]
  • Avengers Finale[2004]


Comme nous l'indique son titre, Avengers: La Séparation nous raconte ce terrible jour que tout le monde redoutait tant celui où les Avengers démantèleraient l'équipe et ferait tous bande à part. Mais si le titre nous spoil déjà de quoi il en retourne, il ne révèle au final qu'un infime détail de ce qui se passe réellement. Car ici même si les Vengeurs se sépare le plus grave reste les événements qui ont provoqués cette séparation. Les vengeurs sont victime d'une succession d'attaque et de problèmes sans fin. Et alors que leur malheur semblait grand il ne faisait qu'empirer encore et toujours. Mais lorsqu'il découvre le responsable, les choses n'en deviennent pas plus facile surtout lorsqu’il s'agit... d'un ami.


Un récit absolument captivant, choquant, déroutant qui va de surprise en surprise de catastrophe en catastrophes et avec des retournement de situations et une succession de malheurs absolument démente. C'est simple ce récit m'a scotché du début à la fin, il ce passe tellement de choses toutes plus improbables les unes que les autres que j'en serais presque devenu aussi fou que les Vengeurs eux mêmes, je ne savais plus quoi penser, je ne comprenais pas ce qui se passer et j'avais qu'une envie c'était de tourner les pages toujours de plus en plus vite pour découvrir ce qui allait bien encore pouvoir arriver.


Alors oui cet événement en quatre épisodes avait fait polémique à l'époque et continue d'alimenter bon nombre de débats encore aujourd'hui, mais moi si je devais choisir mon camp et bien se serait facile puisque j'ai absolument adoré ce récit. Vous le savez il y a une chose qui parfois me fait pester sur certains récit et c'est l'originalité, la surprise, et bien là je doit dire que Brian Bendis m'a donné avec ce récit quelque chose pour laquelle je penser être prêt et pourtant... ! Réussir à captiver et à surprendre et devenue quelque chose de plus en plus difficile au fil du temps car tout semble déjà avoir était fait, alors oui avec ce récit on pourrait parler de surenchère extrême et débile mais pourtant même si je trouve ça vrai je trouve ça tout aussi débile de nier le fait que le récit possède vraiment un côté spectaculaire à la fois grandiose et inoubliable. Et puis au final il y a une histoire derrière, une intrigue et quelque part peut-être aussi une morale. D'ailleurs les protagonistes eux même soulève des problèmes interne aux vengeurs notamment celui de n'avoir jamais imaginé qu'un événement de cet ampleur était possible. Alors oui pour faire casser l'équipe et essayer de créer quelque chose de nouveau dans l'univers Marvel, on aurait très bien pu faire ça autrement mais je reste cramponné sur mon avis, une poignée de main c'est peut-être bien mais ce récit offre quelque chose de meilleure.


Si le récit m'a littéralement mis à genoux face à un tel spectacle je dois dire que les dessins ne sont pas en reste et c'est normal puisque l'on retrouve le fameux David Finch au crayon. Les dessins sont très beaux, les doubles pages sont magnifiques mais alors ce qui est absolument génialissime c'est le côté totalement énorme de la situation, entre les explosions ou encore cette rage tellement terrifiante qu'il a su dessiner à Miss Hulk. J'ai eu l'impression de voir une psychopathe ayant atteint un niveau de rage et de démence extrême et aussi traumatisant que cela peut-être cela m'a fait adorer le travail de l'artiste car jamais au grand jamais je n'avais ressenti pareil sensations en lisant un comics.


La fin du récit ( Avengers Finale ) est malheureusement dessiné par pas moins de quatorze artistes différents et si déjà la transition entre tout ces artistes est assez énorme, la prestation offerte est parfois absolument ignoble. Certaines planches sont correct, d'autres sont au contraire pas mal et si certaines doubles pages sont très réussis on a également le droit à des planches absolument répugnantes et c'est ça qui malheureusement casse tout puisque si le récit est selon moi vraiment grandiose les dessins de cet épilogue détruise totalement l'immersion. Une fois qu'on arrive à cette partie précise de l'album le charme n’opère plus du tout. Alors même que l'épisode est censé être dramatique et touchant on a du mal à vraiment ressentir quoi que se soit si ce n'est une légère douleur oculaire la faute à quelques sagouins qui n'ont pas souhaités se fouler en rendant leur travail.


Avengers la Séparation a était un véritable choc pour moi, alors que je m'attendais à une simple querelle entre les vengeurs je me suis retrouvais au cœur de ce qui fait partie des histoire les plus sombre, sanglante, bouleversante et marquante de la maison des idées. A aucun moment il est possible de voir ce qui vient et tout fan de comics lisant ce comics pour la première fois en sera tout retourné. Certains appelle ça la folie de Bendis moi j’appellerais plutôt ça le génie...


17/20

Liens Internet: 
Je n'ai pas trouvé de site marchand, désoler. 





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire