lundi 2 février 2015

Avengers Extra #6


Après une longue période que j'ai décidé de consacrer à l'univers Ultimate, je vous propose aujourd'hui de revenir à du beaucoup plus classique avec une saga complète de Captain America que j'ai fortement apprécié. 


Avengers Extra 6, contient:

  • Captain America: Patriot #1à4 [ Novembre à Février 2011 ]
  • Captain America And The First Thirteen [ Mai 2011 ]


Captain America: Patriot #1à4: L'histoire se déroule dans les années 40, nous suivons la vie de Jeffrey Mace journaliste au Daily Bugle et grand fan de Captain America. Un jour il se retrouve sur le lieu d'un crime en présence de cap' et lui vient en aide en mettant en défaite un bandit prenant la fuite. "Tu est plus qu'un citoyen, tu est un patriote ! " lui lance alors le héros, c'est alors une révélation pour lui, si il n'est pas apte à partir à la guerre alors il défendra son pays en interne en tant que héros local et il se fera appelé Patriot. Mais très vite l'homme se prend au jeux, fier de ce qu'il fait il n'hésite pas à combattre le crime et à écrire des articles sur sa propre personne sous son identité de journaliste. Il devient peu à peu célèbre et va même jusqu'à rencontrer d'autres héros et se joindre à eux. Mais un jour lors d'une mission où il devait faire équipe avec Captain America, il retrouve ce dernier mort au combat. La situation étant déjà grave, l'Amérique ne pouvait perdre son symbole. Jeffrey doit donc reprendre le flambeau est continué la où son idole c'est arrêter, Patriote disparaît mais Captain America continue.


Vous l'aurez compris ce récit ne parle pas du "vrai" Captain America mais bien de l'un de ses successeur lors de la seconde guerre mondial. Et si l'idée peut paraître un peu facile je me permet de vous mettre en garde tout de suite, cette histoire est loin d'être mauvaise. Déjà car on ne nous présente pas directement le successeur mais une personne lambda devenu un héros local et qui devient alors un héros national. On a donc le droit à un vrai personnage avec une vrai progression. Mais on a aussi et surtout une situation d'alerte ( la guerre ) qui est très bien retranscrite, on ressent bien les enjeux, les problèmes, le climat de la situation dans laquelle se déroule l'histoire, on ressent l'urgence de la chose ainsi que l'importance et le symbolisme du costume du héros à la bannière. L'autre point fort est qu'ici on ne se contenante pas de créer un héros et de le mettre directement sur une affaire qui va durer 4 épisodes bien au contraire les actions qu'il va mener ne nous sont que rapidement détaillés car ici ce qui nous intéresse c'est bel et bien le personnage et ce qu'est sa vie avec ce qu'il doit affronter en ayant pris la décision d'être un héros et comme vous le savez c'est typiquement ce genre d'histoire qui à tendance à vite m'ennuyer. Soyons claire je n'aime pas quand les dialogues s'enchaîne moi ce que j'aime le plus c'est l'action, mais pour une fois j'ai vraiment aimé ce que j'ai lu. Sans être passionnante l'histoire est malgré tout accrocheuse, on prend du plaisir à la suivre et on ne s’ennuie pas car la construction de l'histoire est très bonne et les quelques petits rebondissement sont suffisamment bien trouvé et mis en place pour que l’intérêt de l'histoire ne retombe pas. Bref Karl Kesel à fait du très bon travail et j'espère qu'il aura su inspirer bon nom de jeunes auteurs.


Les dessins et les couleurs réalisés dans un style rétro, un peu comme certaines affiche de propagandes est vraiment bon. Déjà car ce style peut être ressenti comme un marqueur de temps important vis à vis de l'histoire, mais aussi car disons-le c'est plutôt beau et inhabituelle. Le travail de Mitch & Bettie Breitweiser est soigné et vraiment pas mal. J'ai trouvé que ça rajouté un petit plus à l'histoire pas désagréable voir même complémentaire.


Captain America And The First Thirteen: Un épisode faisant office de bouche-trou nous racontant une des aventures amoureuse de Captain America en France lorsqu'il avait rejoint la résistance pendant la seconde guerre mondiale. Rien de bien passionnant à vous dire là dessus puisque ce récit signé Kathryn Immonen ne raconte finalement pas grand chose et est très dispensable. Les dessins de Ramon Pérez sont plutôt bon, le style est sympathique mais le travail est très irrégulier et d'une page à l'autre on passe du correct au plutôt médiocre. Bref un "bonus" franchement pas convainquant.


Alors que disons-le beaucoup d'histoire annexe nous parlant de Captain America et de ses remplaçants se sont révélés peut inspirés et souvent assez désastreuses, cette mini-série 'Patriot' a était pour moi une réelle surprise. Si vous cherchez un récit qui ne se focalise pas uniquement sur l'aspect combat mais sur les problèmes qui peuvent être posés lorsque l'on doit reprendre le flambeau du plus grand héros américain et bien je vous recommande vraiment de jeter un œil à ce numéro. Même si je ne suis pas fan de ce genre de récit où l'on passe plus de temps à parler qu'à ce battre je doit l'avouer, j'ai vraiment pris du plaisir à lire cette aventure et j'espère que vous aussi vous en prendrez tout autant que moi.


15/20  

Découvrez Avengers Extra #6



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire