jeudi 15 janvier 2015

[VO] X #0


Après vous avoir parlé durant ces dernières semaines de bon nombre de comics assez décevant, il est aujourd'hui temps pour moi de rectifier le tir en vous parlant d'une série Dark Horse que j'ai découvert très récemment et qui ma foi me semble très intéressante et prometteuse.



Alors qu'ils pensaient être intouchable, les trois plus grand parrain du crime d'Arcadia reçoivent chacun une enveloppe contenant leur photo barré d'un X rouge. Mais " The Pigs " comme ils se font tout trois surnommer prennent cette menace pour une blague. Malheureusement pour eux ils vont vite comprendre que nul ne peut échapper à la justice...

Alors oui le speech est somme toute assez léger mais il ne faut pas oublier qu'il ne s'agît là que du numéro zéro qui n'existe finalement que pour montrer ce que pourrait être la série sans lancer aucune intrigue. L'histoire se déroule donc dans Arcadia une de ces villes sombre où la pègre est maître en ces lieux et où la politique n'est que corruption et magouille en tout genre. Bien que certains iront peut-être dire qu'il ne s'agit que d'une tentative pour "copier" ce qui se fait de mieux (Gotham City/Hell's Kitchen), j'irai plutôt dire qu'il s'agit là d'un choix logique et inévitable. Compte tenu de l'histoire il ne fait pas de doute qu'un autre décor que celui-ci n'était point envisageable, d'autant plus qu'il faut avouer que le background a le mérite d'être toujours aussi intéressant même si on y est quelque peu familier vis à vis d'autres séries à l'univers plus ou moins similaire.


Dans cet environnement sombre et hostile on y suit un personnage en combinaison de combat noire avec un X rouge recouvrant son masque, si son nom n'est pas directement mentionné il se fait cependant appeler et craindre par les criminels sous le nom du X-Killer. Mélange original entre un mercenaire faisant couler le sang comme Punisher ou encore Deathstroke mais qui pourtant est en fait un justicier un peu comme Batman dans le sens où il est un héros agissant dans l'ombre dans une ville assez semblable et qu'il est craint sans forcément être connu. Entre le rôle qu'il joue et son aspect physique général je doit avouer que le personnage m'a beaucoup plus et m'a tout de suite intéressé. C'est du coup assez paradoxal de ce dire que le héros qui pourchasse les meurtriers en est finalement un lui aussi, mais après ceci n'est pas forcément un point négatif car ça à le mérite d'être original et différent de beaucoup de série.

Il faut savoir aussi que dans ce récit on trouve beaucoup de sang, je n'ai personnellement pas trouvé cela exagéré et excessif. Je pense plutôt que tout ça est mis en place pour accentuer le côté violent et impitoyable de la ville et montrer la brutalité des actes commis à la fois des méchants mais aussi du héros. Disons simplement que c'est le juste milieu du comics violent et sanglant pour adulte comme l'est par exemple le premier tome de Kick-Ass.


En ce qui concerne la partie graphique et bien dans l'ensemble les dessins de Eric Nguyen sont assez bon. Le trait n'est pas trop appuyé, les perspectives sont juste, le travail apporté à chaque planche est régulier, les visages sont correct et la violence graphique n'est ni trop sale ni trop glauque. Pour vous donnez un point de comparaison, c'est très similaire aux premiers épisode New 52 de Suicide Squad. Sans être exceptionnel, le travail de l'artiste est suffisant pour bien coller au récit.


Contrairement à beaucoup de comics violent, je doit avouer que ce numéro prélude m'a fais forte impression. Car malgré les nombreuses effusions de sang il semble vraiment que cette série est bien plus à proposer que de la simple violence gratuite. J'ai personnellement bien aimé découvrir cette nouvelle série et je doit dire que le personnage m'attire beaucoup. Difficile de juger la série sur un simple prologue, mais en l'état cela me semble intéressant et prometteur.


14/20  



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire