jeudi 11 décembre 2014

[VO] Doodle Jump #1


Vous vous souvenez de Doodle Jump ce jeux pour téléphone portable qui avait eu un énorme succès lors de sa sortie ? Et bien sa tombe bien car la licence est de retour mais cette fois-ci sous forme d'un comic-book. Tout comme vous je ne sais pas trop à quoi m'attendre mais nous allons découvrir ça ensemble.



Cette critique peut sembler méchante, avant de m'en blâmer je vous recommande de lire
 ce comics à votre tour si vous souhaitez mieux me comprendre.


Une créature verte tombe dans un trou formé dans le ciel ce qui l'amène dans une caverne enneigé où des pingouins en colère semble avoir élu domicile mais heureusement notre chère alien va trouver un allié qui s'avère être un.. chat ? Oui enfin bon voilà à peu près le speech de ce premier numéro en tout cas pour la version officiel. Moi pour ma part si je devais vous parlez de l'histoire j'irais directement à l'essentiel avec des adjectifs comme ennuyeux, médiocre, incompréhensible, soporifique, abrutissant et je vous avouerez volontiers que cette bizarrerie n'aurait jamais du voir le jour mais bon il faut croire que chez Dynamite on est pas du même avis autrement il ne l'aurait certainement pas édité. Après quelque recherche sur internet il semble que Meredith Gran ( le scénariste ) ne soit pas un enfant de 8ans, dommage ça aurait expliquer bien des choses...

La question que je me suis posé face à ça c'est: Pourquoi ? Pourquoi avoir fait ce comics ? Quel est son but ? Qui cible-t-il ? Honnêtement j'en ai aucune idée. Pour rappel Doodle* n'est qu'une petite créature qu'on faisait sauter de plateforme en plateforme de manière vertical tout en évitant les ennemies présent à l'écran afin d'atteindre le plus de hauteur possible avant le game over. Sauf que ici le comics débute comme si le lecteur connaissait exactement l'histoire et le personnage, mais comment peut-on comprendre quoi que se soit à la situation alors que c'est le premier numéro ? Car oui lâcher le lecteur dans une histoire qui semble avoir déjà commencé sans même prendre la peine de parler un tant soit peu du personnage c'est quand même quelque chose !


Les dessins de Steve Uy sont brouillons, peu détaillés, grossiers et se limite au strict minimum. C'est simple j'ai déjà vu des web comics amateur dessiné dans le même style mais avec un travail beaucoup plus propre. Alors peut-être que le style est en adéquation avec le jeux-video mais ça reste moche disons-le. Maigre lot de consolation la couverture qui comme vous l'aurez remarqué est un hommage, enfin ça sent plutôt le manque d'idée surtout qu'il n'y a aucun rapport avec l'histoire mais bon...


* Attention Doodle est le nom commun qui est donné au personnage et que j'utilise pour la rédaction de cet article, à aucun moment le nom du héros est précisé dans le récit.


Inintéressant et sans aucun intérêt ce premier numéro est une véritable blague. Étant curieux j'ai pensé qu'en faire l’acquisition m'aurait permis de lire quelque chose de drôle et enfantin bien loin des super-héros habituel. Mais non nous sommes en face d'un comics qui ne fait que de la publicité à une mascotte morte il y a bien longtemps et qui aurait mieux fait de le rester.


5/20

Pas de lien, si vous voulez vous faire du mal il y a d'autres solutions.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire