lundi 10 novembre 2014

[VO] Dead Island 1


Alors que le nouveau jeux-vidéo de la série Dead Island débarque bientôt, Dark Horse qui possède actuellement les droits a décidé de publier une mini-série en trois numéros pour l'occasion. Le premier étant disponible gratuitement sur le site de l'éditeur au format numérique je prend aujourd'hui la liberté de vous en parlez moi qui est un grand fan de la licence depuis le début.



L'histoire débute sur un petit groupe de trois survivants essayant d'échapper aux zombies, puis très vite l'histoire se recentre sur le début des événements via un retour dans le passé. On retrouve alors deux des survivants précédemment entrevu Richards et Marco à leur domicile, ils se rendent compte très vite de la situation et décide de se rendre au commissariat pour trouver de quoi se protéger.


Un speech simple et sacrément peu original mais pourtant on en demande pas forcément plus d'une histoire de zombies mais pourtant le récit ne fonctionne absolument pas car d'un côté on a des "vrai" zombies, du sang et des boyaux, un côté apocalyptique et de l'autre on a deux protagoniste qui prennent ça pour un jeux, qui s'amuse, qui rigole et qui font des blagues à se tordre de rire non-stop. Pour ceux qui n'aurait pas compris le tordre de rire était bien évidemment du second dégrée car franchement c'est très mauvais. D'ailleurs dès la troisième page notre chère Richards vient déjà briser le quatrième mur en disant à haute voix qu'il a oublié de présenter Marco, et là ma question est : Pourquoi ? A quoi bon se donner la peine de faire ça ? On c'est dit que c'était marrant de voir Deadpool le faire et qu'il fallait le copier ? Honnêtement le seul effet que cela a eu sur moi c'est de casser dès le début l'immersion dans l'histoire. Mais le pire dans tout ça je crois bien que c'est de savoir qu'au crédit de ce récit on retrouve quand même deux auteurs à savoir Anne Toole et  Alex de Campi, je ne sais pas comment c'est possible de pondre un truc aussi mauvais et incohérent en à peine 15 pages mais en tout cas ils étaient deux à avoir travaillés dessus...


Sur une note un peu plus positive, les dessins de Mike Hawthorne sont dans l'ensemble assez satisfaisant. C'est pas la grande joie y compris du côté de la partie graphique de ce comics mais au moins ça a le mérite d'être pas trop mal. Au moins quelques petit détail sont intéressant comme la case dessiné en vue du dessous ou encore le claquage de porte dessiner en forme d'onomatopée. Ni excellent ni catastrophique je dirais que le travail de l'artiste est suffisant, surtout au vu du reste.


De l'humour ras des pâquerettes, un premier numéro qui n'a rien à raconter, un manque flagrant d'originalité et des dessins qui n'arrive pas à sauver le naufrage. Bref ce premier numéro est décevant au plus haut point. Alors oui l'éditeur le propose gratuitement, mais ce n'est pas une excuse valable pour nous refiler un cadeau empoisonné.


6/20


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire