mardi 21 octobre 2014

Ultimate Universe Hors-Série 3


Après vous avoir parlez de l'univers Ultimate avec la collection Hachette, il est temps pour moi de vous donnez mon avis sur des récits plus récent de cette univers. On commence avec une saga complète sur Wolverine.


Ultimate Universe Hors-Série, Contient:
Ultimate Comics Wolverine #1à4 [ Mai à Juillet 2013 ]


Wolverine est mort mais avant que la tragédie n'arrive il avait enregistré un message qu'il avait confié à Kitty Pride devant alors le remettre à son fils caché Jimmy Hudson. Mais alors qu'il connaît la véritable identité de son père le jeune Jimmy découvre grâce à l'aide de Black Box un autre message cacher dans le premier dont l'inscription dis " maman veut que ses enfants reviennent " ils n'en faut pas plus aux deux mutants pour mener l'enquête. Il découvre alors un projet sur lequel ses parents enquêter du nom de Mothervine qui consiste à injecter un sérum aux femmes enceintes pour que leurs enfants deviennent des mutants puissants et des armes de destruction seulement voilà Jimmy est l'un de ses enfants cobayes...

Alors pour commencer, le récit se passe sur deux plans distinct, de ce fait l'histoire jongle sans cesse entre ce qui est arrivé à Wolverine il y a quelques années et son fils qui dans le présent cherche des réponses. Seul problème, c'est ennuyeux à mourir. Alors le speech n'est pas forcément mauvais de base mais simplement on a déjà vu ça des milliers de fois, à aucun moment l'histoire est originale ou surprenante. Alors du coup on ne prend aucun plaisir à suivre ce récit car ce n'est pas intéressant et c'est trop prévisible, et surtout on assiste à une altercation entre Vif-Argent et Jimmy qui est plate et sans intérêt. D'ailleurs en parlant d'intérêt il faut avouer que l'histoire n'en as aucun du début à la fin. On pourrait résumer la chose pas " Il est le fils de Wolverine " seulement voilà on étale ça sur 4 épisodes et c'est juste indigeste.


Si le scénario n'est déjà pas fort convainquant ce n'est clairement pas les dessins qui vont ici y faire quelque chose. Car oui si la couverture de ce numéro est plutôt sympa c'est parce qu'elle est signé Arthur Adams, mais les dessins à l'intérieur eux sont de David Messina. Il y a certaine planches où c'est à peine correct mais dans l'ensemble c'est une véritable catastrophe. Les visages sont inexpressif, les poses à peine dynamique, l'action est molle, les couleurs sont fades au possible et surtout les planches ne sont jamais détaillées, l'artiste préférant se contenter du strict minimum nous offre ici une performance médiocre. Au final même si l'histoire avait était grandiose on n'aurait pu s’empêcher de la trouver mauvaise tant la qualité des dessins nuit totalement au plaisir de lecture.

A la fin Panini à eu la bonne idée de rajouter une interview du dessinateur ainsi qu'une petite galerie de planche non ancré mais très honnêtement je doute que cela soit intéressant de s'y attarder vu le travail de l'artiste sur ce récit.


Bref, ce n'est ni intéressant, ni original et en plus c'est mal dessiné. Proposer à 5,50€ ces quatre épisodes n'ont vraiment rien à proposer. Je vous déconseille fortement de vous le procurez et ceux même d'occasion car honnêtement c'est vraiment mauvais. Si l'univers Ultimate à ses débuts était grandiose je reste perplexe vis à vis de ces récits modernes, je donnerai une nouvelle chance aux publications Ultimate de Panini sous peu, affaire à suivre...


8/20

Découvrez Ultimate Universe Hors-Série 3




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire