lundi 13 octobre 2014

The Amazing Spider-man: La Naissance de Venom


Après un premier numéro consacré à un récit moderne du tisseur, Hachette nous propose aujourd'hui un autre tome consacré à Spider-Man mais pas des moindre puisque ici nous allons parler d'un classique parmi les classiques je parle bien-sûr de la Naissance de Venom.


Marvel Comics la collection de référence #11, Contient:
  • Amazing Spider-Man (Vol.1) #252 [ 1984 ]
  • Amazing Spider-Man (Vol.1) #256à259 [ 1984 ]
  • Amazing Spider-Man (Vol.1) #300 [ 1988 ]
  • Web of Spider-Man #1[ 1985 ]


Peter est déjà tourmenté par les problèmes qui ne cesse de s'accumuler dans sa vie, entre Tante May qui ne lui adresse plus la parole, sa relation avec la chatte noire qui semble ne pas prendre la tournure escompté ou encore Mary Jane qui refait surface dans sa vie et voilà que maintenant on essaye même de le tuer. Et l’assassin qui a était engagé par Rose ( un sous-fifre du Caïd ) n'est autre que Thomas Fireheat aussi appelé le Puma, un homme capable de se transformer en un hybride Homme/Animal à l'agilité et la force redoutable. Mais alors que les choses ne pouvait sembler plus désespérer voilà que Peter doit maintenant faire face à son costume lui même... et au retour du Super-Bouffon ?!

Bref une vie amoureuse tortueuse, un assassin à ses trousses et son costume qu'il contrôle de plus en plus mal si bien qu'il va devenir son propre ennemi, rien ne va plus pour Peter Parker. Ce tome possède un contenu vraiment exemplaire, entre les débuts du Spider-man Noir, un nouvel ennemi qui à vraiment beaucoup de potentiel (Puma), le lourd passé riche en émotion de Mary Jane enfin dévoilé ou encore la naissance de Venom il n'y a pas à dire le lecteur ne s’ennuie pas un seul instant. Du début à la fin ce tome est très plaisant et intéressant à lire, je n'ai pas vu le temps passer et honnêtement j'en redemande.

Une fois encore ce qui est vraiment incroyable avec ces histoires c'est le côté tellement humain du personnage on le dis assez souvent mais c'est vrai, Spider-Man pourrait être n'importe qui. C'est donc toujours un plaisir de suivre ses aventures et de découvrir que lui aussi la vie ne lui fait pas de cadeau super-héros ou pas.

Ils ont étaient nombreux à se succéder pour rendre tout cela possible et il serait criminel pour moi de ne pas les citer, on retrouve donc à l'écriture Roger Stern, Tom DeFalco, Louise Simonson et David Micheline; des grands auteurs sans qui des récits aussi captivant n'aurait pu exister.


D'ailleurs l'autre très bonne surprise se sont aussi les dessins qui sont une grosse claque, car même si ils ont pris de l'âge les épisodes qui nous sont proposés ici n'ont pas prit une ride. Entre les sublimes dessins d'un Ron Frenz au sommet de son art avec des planches toutes plus belles les unes que les autres, un Greg LaRocque qui nous propose un très beau Web of Spider-Man et un Todd McFarlane qu'on ne présente plus on en prend plein les mirettes. C'est beau, détaillé, captivant, chaque case est parfaite et très travaillé et le style de l'époque et si génial et unique que l'on prend énormément de plaisir à admirer chacune des pages de cet album. C'est vraiment du très beau travail, d'autant que les couvertures de chaque épisodes ne sont pas en reste car elles sont également très réussies et inspirées; on aimerait pouvoir les agrandir et les exposer fièrement dans son salon.


En bonus nous avons le droit à une revue complète des origines de Venom, une petite biographie de Tom Falco et une galerie présentant les différents costumes notable du tisseur. Bref un petit ajout qui comme toujours est fort appréciable.


Voilà vous l'aurez compris ce tome de la collection Hachette est encore une fois un incontournable. Les aventures de Peter Parker sont géniales, très bien construites, captivantes et en plus les dessins sont sublimes. Bref je vous recommande très fortement l’acquisition de cet ouvrage qui est d'après moi un indispensable pour tout fan de comics qui se respecte.

17/20

Découvrez The Amazing Spider-man: La Naissance de Venom







Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire