lundi 29 septembre 2014

Iron Man: Extremis


Après Spider-Man et les X-MEN il est temps de laisser la place à Iron Man un autre héros très connu de l'univers Marvel qui débarque dans ce troisième tome de la collection Marvel de chez Hachette. Mais cette saga sera-t-elle aussi intéressante que les deux premières ? 


Marvel Comics la collection de référence #40, Contient:
  • Iron Man (vol.4) #1à6 [ 2005 à 2006 ]

Travaillant sur un projet encore expérimental d'un nouveau sérum super-soldat nommé Extremis, un employé du laboratoire Futurepharm a dans l'ombre vendu une dose à des terroristes local. Mais le membre qui c'est porté volontaire  s'injecte le sérum sans suivre le protocole et ce transforme alors en un Super-Humain d'un nouveau genre. A la fois doté d'une vitesse incroyable, d'une force sans précédent, de pouvoirs de feu mais aussi de la capacité de transformer ses mains en griffes acérés ce nouvel ennemi ne va pas hésiter à utiliser ses pouvoir pour semer le chaos partout où il passe à commencer par les forces de l'ordre avec qui il entretient une relation de longue date. Tony Stark décide de se charger du problème seul et par ses propres moyens mais même Iron Man n'est pas de taille pour l'affronter. Pour pouvoir mettre fin à cette menace il va alors prendre une décision qui pourrait bien lui coûter la vie...


Un scénario qui de prime à bord semble avoir déjà était vu dans beaucoup d'autre histoire je vous le concède mais attention, ce qui fait la différence ici c'est surtout la narration de l'histoire et la façon dont les événements sont abordés. Déjà parce qu'on passe autant de temps à suivre les interrogations des gens sur ce qu'est Tony Stark sur ce qui le motive et on voit bien que ces question affecte le playboy lui même qui en viendrait presque à douter de ses objectifs. On à aussi une relation qui s'installe entre le héros et celle qui l'a appelé à l'aide. Mais même si il y a beaucoup de dialogue on ne s’ennuie pas car c'est toujours nécessaire et informatif et surtout ça renforce le fait que derrière l'armure se cache un homme " banal" sans pour autant affecté l'image du héros. Un autre point qui peut paraître un peu surprenant c'est que l'histoire est finalement assez peu orienté vers la menace, j'ai trouver que le sujet principal du récit était plutôt le héros lui même. Alors bien sûr il ne s'agit que de mon point de vue et je ne dis pas que cela m'a déplu. En tout cas cette aventure imaginé par Warren Ellis est vraiment bonne et dans un sens bien différente des lectures habituels que l'on a sur ce héros.


Les planches de Adi Granov sont époustouflantes, dans un style que j’appelle " Réaliste " les personnages et les lieux sont dessinés de manière à avoir un aspect proche de la réalité. Les protagoniste sont superbe et ont vraiment un côté humain très accentué du plus bel effet et sont très détaillés. L'armure d'Iron Man est très bel et donne un effet de superbe renversant au héros et les combats sont d'un dynamisme et d'une beauté éclatante. C'est vraiment un énorme plaisir que de découvrir le travail de l'artiste au fil du récit et les couvertures de chaque numéro sont également très jolies. Bien sûr cela ne plairas certainement pas à tout le monde, mais moi j'ai trouver ça très bon.


Comme toujours en bonus nous avons le droit à 4 pages très informative concernant les auteurs ainsi qu'à une double page retraçant les armures les plus mythique de la série. Comme d'habitude j'ai trouvé ça très appréciable à parcourir avant de refermer le livre.


Il m'est difficile pour moi de confirmer si l'édito avait raison en disant qu'il s'agit de LA saga d'Iron Man de ces dernières années, mais ce que je sais c'est qu'en effet Extremis est vraiment un bon comics. Je ne suis pas ennuyé, j'ai adoré admirer les dessins que je trouve génial et moi qui ne suis pas un fan d'Iron Man j'ai aimé cette histoire. Bref je vous la recommande, surtout si vous êtes fan de l'homme en armure.

15/20

Découvrez Iron Man: Extremis (Hachette) 
Découvrez Iron Man: Extremis (Panini)







Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire