vendredi 15 août 2014

INFINITY 5


Après un précédent numéro très légèrement en deçà des autres, Infinity est de retour dans les kiosques et cette fois-ci encore la revue nous offre à boire et à manger.


Infinity 5, Contient:
  • Infinity #5 [ Décembre 2013 ]
  • Infinity: Heist #3à4 [ Janvier à Février 2014 ]


En déchaînant son pouvoir face à Thanos, Flèche noire a activé la tératogenèse une bombe contenant une brume teratogène qui a eu pour effet de réveiller les pouvoirs de tout les humains possédant du sang d'Inhumains. De l'autre côté de la galaxie Captain America à compris que les Avengers ne pouvait pas gagner seul cette guerre et à donc pris la décision de libérer les peuples des mains des bâtisseurs afin d’agrandir son armée. La guerre ne fait que commencer...


Infinity #5: La rébellion est en marche les peuples s'opposent à leurs nouveaux maîtres et peu à peu chaque planète se débarrasse des bâtisseurs pour reconquérir leurs liberté. Les Avengers ont sauvé toutes les planètes mais la Terre à était prise d’assaut et s'apprête à être détruite. Sur Terre Thanos à fini par trouver son fils Thane dont les pouvoirs destructeurs viennent de s'éveiller. Pour mettre fin à cette guerre les Vengeurs ont encore un dernier combat à mené. Bref encore une fois il s'agit d'un très bon épisode dont la narration est parfaite, les rebondissement bien trouvés et les enjeux gigantesque, du très bon Jonathan Hickman. En ce qui concerne les dessins inutile de prêter attention au fait de la légère baisse du mois dernier, les planches de ce cinquième numéros sont un régal. C'est un travail de titan qu'a réalisé Jerome Opena & Dustin Weaver.


Infinity: Heist #3à4: Après avoir acquis des pouvoirs d'inhumain Blizzard avait pris la décision d'annuler sa participation au braquage mais c'était sans compter sur la force de dissuasion des autres membres. Il se retrouve donc dans la tour Stark pour dérober les amures avec l'aide de ses complices mais n'avait certainement pas prévu ce qui l’attendait. Bref deux épisodes scénarisé par Frank Tieri plutôt bons avec un petit rebondissement assez sympathique. Rien d’exceptionnel mais une fois encore l'histoire est assez plaisant à suivre. En ce qui concerne les dessins l'épisode #3 est vraiment pas mal c'est beau, dynamique, détaillé et les couleurs rendent vraiment bien. En revanche l'épisode 4 bénéficie de planches beaucoup moins convaincantes, très peu détaillé et pour la plupart assez grossières, pour être honnête sans être catastrophique j'ai trouvé ça un peu moche. Bref l'association de Al Barrionuevo & Pat Olliffe m'a autant plu qu'elle ne m'a déçu.


Au final cela m'agace un peu même si je n'ai pas vraiment le choix, mais je suis une fois de plus obligé de me répéter. Comme toujours il s'agit d'un très bon numéro que je ne peux que vous recommandez. Pour Infinity Marvel a vraiment placer la barre très haut et ce n'est pas moi qui vais m'en plaindre.

15/20

Découvrez Infinity 5


Infinity #5 par Jerome Opena & Dustin Weaver


Infinity: Heist #3 par Al Barrionuevo & Pat Olliffe

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire