lundi 28 avril 2014

Marvel Kids: Spider-Man T3


On continue la collection Marvel Kids avec le troisième et dernier tome de Spider-Man. Ici on inverse les rôles, plus question de suivre les aventures de Peter Parker, mais de celle qui deviendra des années plus tard sa femme. Place... à Mary Jane Watson !



Spider-Man T3, Contient:
  • Marvel Age : Mary Jane #1à3
  • Marvel Age : Mary Jane Homecoming #1à2

« La fabuleuse histoire de Mary Jane », sous ce nom trompeur vous avez certainement fais la même erreur que moi en pensant qu'il allait s'agir de suivre les aventures du tisseur mais du point de vue de MJ, et bien pas du tout !

En réalité on n'est très loin de tout ça, ici l'histoire s'intéresse à la vie au quotidien d'une lycéenne banal. Le récit se concentre finalement sur l'histoire d'amour de Mary Jane et Harry Osborn, de ses petits boulots, de sa rencontre avec Spider-Man et de son amitié avec Liz qui semble battre de l'aile. L'histoire ressemble à s'y méprendre à un manga pour jeune adolescentes et c'est normal puisque c'était le but des auteurs. On se retrouve donc à lire les histoire de cœur " passionnantes " d'une jeune fille qui fantasme sur le super-héros de New-York. Alors évidemment en tant que fan de l'univers de Spidey cette transition de genre ne me plaît pas du tout, personnellement j'ai étais très déçu de l'orientation de cette série.Alors bien-sûr de temps à autre, comme pour nous rappeler qu'on est dans l'univers de Spider-Man ( oui car honnêtement on l'oublie très vite ) on aperçoit toutes les 40 pages une combinaison bleue et rouge et de temps à autre un binoclard qui viens dire bonjour, mais franchement ça ne suffit pas. Il y a certains points qui personnellement m’ont fait oublier ce que j'étais en train de lire comme par exemple un Flash Thompson Gentil, Tendre, Amoureux et... Sensible ?! Qui l'eut cru... ?

En revanche, même si elle reste très classique, je ne peux en rien critiquer la série pour ce qu'elle est c'est-à-dire une série d'Amour et d'amitié car elle possède tout les codes, ce lit facilement sans aucune difficultés et peut s'avérer plutôt sympathique pour les fans du genre. Même si encore une fois l'univers de Spider-Man pour moi ne colle pas du tout à ce genre d'essai.

En ce qui concerne les dessins, afin de mieux coller au récit bien évidemment ils sont orientés manga, logique puisque ici on retrouve Takeshi Miyazawa . En soit les dessins sont plutôt bons, c'est mignon, c'est coloré, c'est jolie ; bref c'est plutôt pas mal. Cependant le design des personnages est très perfectible, on a très vite l'impression que tout les personnages dans leurs interprétation sont tous très génériques. Il ont tous un trait similaire aux personnages classiques des mangas de ce genre. Finalement on ne reconnaît pas tant que ça les personnages tant la version proposé ici semble différente de celle que l'on a l'esprit, notamment Peter Parker qui semblerait presque encore plus mal fagoté que dans le Amazing Fantasy #15. A cela on ajoute la psychologie des personnages qui à était modifier est on s'y perd très vite.


Bref ! Si vous souhaitez découvrir une approche différente de l'univers du tisseur, alors ce tome pourrait vous plaire, à l'inverse si tout comme moi vous n'êtes attacher qu'aux histoire de super-héros et non aux amourettes d'une lycéenne alors évidemment votre déception sera très grande. Mais de toute manière ce tome est lui aussi vendu au prix exorbitant de 6,80€ alors très franchement garder votre argent vous trouverez bien mieux et moins chère je vous le garantis.

8/20

Découvrez Spider-Man: La Fabuleuse Histoire de Mary Jane





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire