lundi 21 avril 2014

Joker Anthologie


Après avoir proposé il y a de cela quelque mois une anthologie dédié à la chauve-Souris, Urban Comics créer une fois de plus la surprise en publiant cette fois-ci l'anthologie de son plus grand rival. Mais l'anthologie d'un méchant a-t-elle un réel intérêt ?


La Joker Anthologie, Contient :

Duel D'égos ( De 1940 à 1969 )
  • Batman #1 [1940]
  • Detective Comics #85 [1944]
  • Batman #37 [1946]
  • Detective Comics #168 [1951]
  • Batman #37 [1952]
  • Detective Comics #341 [1965]

Guerre des Nerfs ( De 1970 à 1990 )
  • Batman #251 [1973]
  • Detective Comics #475 [1978]
  • Batman #321 [1980]
  • Batman #353 [1982]
  • Detective Comics #570 [1987]
  • Detective Comics #617 [1990]

Ronde Macabre ( De 1991 à aujourd'hui )
  • The Batman Adventures Annual #1 [1994]
  • Robin #85 [2001]
  • Batman : The Man Who Laughs [2005]
  • Countdown #31 [2007]
  • Batman #23.1 [2013]


<< Joker Anthologie >> est un recueil inédit créer par Urban Comics. Existe uniquement en VF.


Quel intérêt d'offrir un si gros pavé pour nous conter les aventures d'un méchant ? C'est une question que beaucoup se sont posé à l'annonce de ce nouvelle ouvrage. En effet jusqu'alors Urban n'avait proposé ce type de livre uniquement pour les Super-Héros, mais pourtant je vous le dis d'emblée cette anthologie mérite elle aussi une place de choix dans votre bibliothèque. Tout d'abord, cette ouvrage et loin d'être inutile et n'est pas du tout un doublon avec celle consacré à Batman mais plutôt un très bon complément. Comme dans toutes les autres, ici nous suivons la création, la progression, mais surtout l'évolution au fil du temps du Clown Prince du Crime.

On passe donc du simple bandit astucieux, à celui du clown utilisant farce et attrape mortel pour arriver à ses fins ou encore au joker qui est un meurtrier sanguinaire et sans pitié. En plus de la psychologie du personnage qui a était remodelée au fil des années, on peut également découvrir son changement d'apparence avec sa tenu aux couleurs extravagante, ses nouveaux gadgets mais aussi sa représentation physique qui à beaucoup évoluer d'un dessinateur à l'autre au fil des époques.

Un autre point évident mais qui me semblé bon de parler, c'est bien évidemment l’évolution de la narration et des dialogues. Pour la jeune génération cette ouvrage peut s'avérer très intéressant vis à vis des constructions des récits qui était totalement différentes auparavant. On retrouve ce petit côté «  kitsh «  des personnages qui à voix haute décrive leurs actions ou encore l'environnement. Découverte pour certains, retombée en enfance pour d'autre, ce petit bon temporel dans l'histoire du comics est vraiment très plaisant ; a condition de ne pas être allergique à ça bien sûr.


Il serait un peu long pour moi de vous détailler chaque épisode, j'irai donc à l'essentiel en vous disant que globalement les récits proposés sont vraiment de très bonne qualité. Les scénariste de l'époque fourmillait d'idées vraiment excellente, en à peine une quinzaine de pages il était capable de nous raconter une aventure très intéressante où le joker était d'une malice et d'une ingéniosité sans égal. En effet les stratagèmes utilisé par ce dernier était très bien pensée et étais tellement surprenant que tout comme moi il est fort probable que vous soyez littéralement sous le charme de ses divers histoires et en parfaite admiration face à son génie criminel.

En ce qui concerne les dessins je n'ai rien à dire, j'ai personnellement grandement apprécié ces planches d'époques que je trouve, même aujourd'hui, toujours aussi bien réaliser. D'autant plus que chaque dessinateur avait sa propre façon de dessiner le Joker et donc par conséquent c'est très intéressant de découvrir leurs vision du personnage.

Seul petit bémol, la dernière partie de l'ouvrage peine à convaincre et semble presque mauvaise tant les précédents récits était incroyable. J'ai personnellement eu beaucoup de mal à apprécier l'annual ainsi que le Robin #85 en grande partie à cause du style cartoonie des dessins que je trouve moche en plus de faire un peu tâche face au style beaucoup plus classique aborder dans les épisodes lu précédemment. Enfin Batman : The Man Who Laughs est loin d'être mauvais, mais le fait est que selon moi ce n'est qu'une relecture moderne du Batman #1 ( le retour du Joker ) ce qui donc à du mal à vraiment plaire étant donné que nous avons lu l'original au début du livre. Après ce n'est pas non plus catastrophique mais il me paraît nécessaire de vous mettre en garde.

Avant de conclure j'aimerais une fois de plus dire le plus grand bien du rédactionnel d'Urban Comics. Car comme toujours les éditos, les debrief avant les épisodes ou encore les courtes biographie des auteurs sont vraiment très bien réalisés, à la fois très informatives et passionnantes. Du très bon boulot de la part de l'éditeur.


Pour conclure je dirais simplement que cette anthologie est une pure merveille et qu'elle est à l'image de toutes les autres qu'a pu produire Urban c'est-à-dire un véritable régal en plus d'être une mine d'informations. Si tout comme moi vous êtes fan du charismatique Joker ou tout simplement de l'univers créer par Bob Kane alors n'attendez plus, c'est un achat obligatoire. Un ouvrage passionnant qui je l'espère vous plairas autant qu'à moi.


17/20

Découvrez la Joker Anthologie





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire