lundi 10 mars 2014

Dynamo 5


Après vous avoir parler d'Anonyman, il est temps pour moi de vous faire découvrir un autre titre de chez Merluche Comics et pas des moindre. Une série fraîche et intéressante proposer dans un Hard-Cover de qualité.

Le Tome 1 de Dynamo 5 contient les 7 premiers épisodes sorties en VO


Le capitaine Dynamo était un héro ou plutôt LE super-héros de la ville qui faisait régner l'ordre et la Justice, mais une fois que l'ont a retrouver son corps inanimé des suite d'un poison mortel, le chaos et la destruction s'étaient alors répandu. Plus tard on découvre alors qu'il à eu de nombreux enfants caché et que peut-être possède-t-il les pouvoir de leur père leurs permettant ainsi de prendre la relève. Les Dynamo 5 sont alors nés.


Imaginé par Jay Faerber, Dynamo 5 est une toute nouvelle série consacré à une équipe de 5 super-héros mais alors que personne ne l'attendez et s'imaginer volontiers qu'il s'agissait une fois de plus d'une énième série peu inspiré et bien au final pas du tout. Au contraire à aucun moment l'auteur ne va se permettre de tomber dans la facilité ou dans les clichés, il va toujours passer outre cette fioriture pour proposer un récit intéressant de bout en bout et qui plus est des plus original. L'auteur offre un récit cohérent avec un univers propre plutôt sympa, mais surtout la trame scénaristique de l'oeuvre est plus travaillé que ce qu'on espérer. En effet ici on ne fait pas que proposer des combats, les gentils face aux méchants, on essaye de vraiment développer une intrigue, des personnages, une histoire. On est donc agréablement surpris des différents rebondissement qui surviennent au cours de ces 7 premiers épisodes.


Ce qui fait également la grande force de ce récit c'est surtout ce lien qui unit tout les protagonistes entre eux, à savoir d'avoir était tous abandonné par le même père. Ce qui est intéressant c'est qu'au fil des épisodes on va pouvoir suivre l’acheminement et la construction de cette relation entre chaque membre, ils étaient tous de simple inconnus mais au final au fil de l'aventure on les voit se rapprocher et devenir une vrai équipe. Ils apprennent d'ailleurs à être complémentaire les uns avec les autres ce qui est la base d'une équipe. La chose intéressante c'est que ces 5 enfants possède chacun l'un des 5 pouvoir de leur père. Ainsi Hector possède la vision Laser, Olivia est capable de voler, Bridget possède une super-force, Cage a des pouvoirs de télépathie et Spencer peut se métamorphoser à volonté.



Mais en plus de faire les éloges du scénariste il faut aussi faire celle du dessinateur, car oui Mahmud Asrar est lui aussi vraiment brillant sur cette série. De manière général il faut avouer que son travail est quand même sacrément bon, mais en plus de fournir un travail soignée, dynamique et détaillé; l'artiste arrive encore à nous surprendre en plein milieu d'épisode avec des planche renversantes et des double page sublime. De plus le design des personnages est super, là ou beaucoup se serait inspiré de héros très connu lui à su inventer une équipe de A à Z sans jamais tomber dans la caricature ou le plagiat. Bref un boulot formidable très bien mis en avant grâce au talent d'un coloriste que l'on ne présente plus, j'ai nommé Ron Riley.

Mahmud Asrar nous régale d'un travail incroyable



Au final Dynamo 5 est une vrai surprise, alors qu'elle pourrait au première abord n'est qu'une autre de ses séries de super-héros elle arrive pourtant à faire preuve d'originalité et à offrir une aventure intéressante d'un bout à l'autre. Les rebondissement scénaristiques sont nombreux, surprennent et sont surtout très bien pensé. De plus il est indéniable que cette nouvelle équipe possède ce petit " je ne sais quoi " qui la rend presque incontournable. Bref j'ai passé un très bon moment de lecture et je vous recommande vivement cette série.


15/20

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire