jeudi 8 août 2013

X-MEN UNIVERSE 1


Suite à l'arrivée de Marvel NOW en France le mag principal des mutants est repartie au numéro 1, mais n'oublions pas que le mag' secondaire aussi. Nous avons donc le droit ici au début de la V3 de X-MEN UNIVERSE, qui débute sur un sommaire composé à la fois de deux nouvelle séries mais aussi de deux anciennes; pour au final un résultat assez mitigé


X-MEN UNIVERSE 1, Contient :
  • Savage Wolverine #1 [ Mars 2013 ]
  • Uncanny X-Force (Vol.2) #1à2 [ Mars à Avril 2013 ]
  • Astonishing X-MEN (Vol.3) #57 [ Février 2013 ]
  • Age of Apocalypse #6 [ Octobre 2012 ]



Savage Wolverine #1 : De la même manière qu'un Tony Daniel sur Detective Comics, Frank Cho s'occupe à lui seul à la fois du scénario mais aussi des dessins de cette nouvelle série. Le speech est assez simple, Wolverine se réveille sur l'île maudite et se rend compte qu'il n'est pas seul et que le danger rôde partout autour de lui. Sur sa route il rencontrera Shanna, qui semble être la seule rescapée du crash du vaisseau du Shield. Le scénario semble donc peu original, mais n'est pas pour autant dénué de sens ou d'intérêt. Car même si on pourrait se dire " J'ai déjà vu ça quelque part... "  on ne peut pas prétendre que ce n'est pas efficace tant cette situation semble plutôt intéressante. En ce qui concerne les dessins, c'est plutôt bon malgré l'inégalité de certaines planches. D'ailleurs mentions spécial concernant les formes de Shanna qui est très sexy sans pour autant paraître vulgaire ; ce qui je le rappelle est un peu la marque de fabrique de l'auteur. C'est donc un premier numéro plutôt sympathique qui démarre en douceur et qui laisse présager une suite tout aussi agréable.

Uncanny X-Force #1à2 : Un nouveau départ commence pour l'équipe et c'est nul autre que Sam Humphries qui s'y colle. Ici on retrouve Psyloke et Tornade qui enquête sur une histoire de drogue ( le TAO ) qui manipule mentalement chacun de ses consommateurs. Sur place nos 2 héroïnes vont rencontrer leurs informateur qui n'est nul autre que Puck, tout droit revenue des enfers. Mais la mission dérape un peu lorsque Betsy reconnaît clairement l'une de ses pire ennemie … Spirale ! L'histoire est rythmée, il y a pas mal d'actions, il y a une intrigue de fond accrocheuse ; bref c'est intéressant et cette série semble elle aussi très prometteuse.

Les dessins signés Ron Garney sont relativement bons. Toutes les case ne présentes pas autant de détails les une par rapport aux autre, mais ça reste super dans l'ensemble. Les poses des héros sont dynamiques, et le trait est suffisamment fin et détaillés pour passer un agréable moment de lecture.

Astonishing X-MEN #57 : Centré sur le personnage de Warbird, ce récit scénarisé par Marjorie Liu nous présente la Shi'Ar d'une manière un peu différente de l’accoutumé. Ici le but de l'épisode est de présenter l'autre facette du personnage, celle d'une femme en quête de vérité sur ses origines. Dans ce récit on peut facilement déceler quelque sous-entendus qui font référence à un complot du gouvernement pour cacher l'existence des extraterrestres. Même si l'histoire ne fait pas avancer les choses, et ne ce révéleras pas forcément intéressant pour tous, elle reste relativement plaisante.

Le style graphique des dessins réalisé par Gabriel Hernandez Walta et Felix Ruiz est tellement " spécial "  que j'ai personnellement trouvé qu'il portait préjudice au scénario. Certaines cases dans se style sont plutôt passable même si j'ai trouvé que dans l'ensemble le résultat est plutôt horrible. Alors peut-être plaira-t-il à certains mais moi je n'ai pas du tout était emballé, si bien que j'ai eu du mal à véritablement rentrer dans l'histoire.


Age of Apocalypse #6 : La moins bonne série des quatre présentées ce mois-ci. Pour commencer, je me suis tout simplement ennuyé ; ça parle encore et toujours sans que jamais rien ne se passe. Le manque d'actions n'est pas en soit un problème, c'est plutôt le fait que ça parle pour ne rien dire. La seule chose à retenir de cet épisode c'est que Colossus à retrouvé la mémoire et s’allie à Penance ; mais malgré tout cette alliance arrive comme un cheveux sur la soupe comme pour créer un semblant d'intérêt. David Lapham ferait bien de se ressaisir !

Les dessins de Renato Arlem ne sont guère plus convainquant que le scénario. Le trait et grossier, les détails se font discret et surtout il y a un manque réel de profondeur dans son travail. Malgré tout je me pose quand même la question de savoir si les couleurs " Sales " du coloriste Lee Loughridge n'ont pas empiré le trait du dessinateur.

Frank Cho et les femmes une longue histoire d'amour !
Astonishing X-MEN ne brille pas par ses dessins...



Au final, le constat est plutôt décevant pour ce premier numéro. Les deux premières séries sont plutôt bonnes et semble prometteuse, en revanche l'autre moitié du mag n'est pas du tout aussi convaincante. On peut donc que se réjouir de retrouver deux épisodes des nouvelles séries dans le prochain sommaire ; tout en restant sceptique concernant la suite de AoA...

13/20

Découvrez X-Men Universe (V3) #1

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire