lundi 1 juillet 2013

X-MEN Classic 4


Les années ont beau passer, certaines aventures des X-MEN sont toujours considérées comme étant des chef d’œuvre et ceux même 30ans après leurs publication original. Dans ce quatrième numéro, Panini met les petits plats dans les grands et nous propose de découvrir l'une des saga les plus emblématique de l'univers mutant j'ai nommé << La saga de Proteus >>


Marvel Classic 4, Contient: 
  • Uncanny X-MEN #125à128 [ Septembre à Décembre 1979 ]
  • X-MEN Classic #32à33+#36 [Avril à Mai 1989 + Août 1989 ]


Jean Grey qui est actuellement en possession des pouvoirs de la force Phénix est examiné par Moira MacTaggert sur l'île de Muir, mais ce qu'elle ne sait pas encore c'est qu'un certain Jason Wyngarde est à ses trousses. Heureusement pour elle, ses compagnons X-MEN qu'elle croyait mort, sont belle et bien vivants et vont venir lui prêter main forte. Mais tapis dans l'ombre, un danger bien plus important semble rôder sur l'ile de Muir...  


Uncanny X-MEN : Si vous vous êtes déjà intéressez au moins une fois dans votre vie à l'univers mutant, il n'est pas impossible que vous ayez déjà entendu parler de la fameuse saga de Proteus et pour cause se récit mérite bien son titre d’immanquable, puisqu'il s'agit à ce jour de l'un des meilleurs récit que j'ai pu lire concernant les X-MEN.

Scénarisé par l'un des grand talent de l'époque, Chris Claremont, la Saga de Proteus comme son nom l'indique tourne principalement autour du mutant Proteus qui possède certainement l'un des pouvoirs les plus puissant mais aussi effrayant, celui de distordre, de modifier et voir même de détruire la réalité. Un pouvoir des plus redoutable qui comme nous le prouve ses 4 épisodes, sera suffisant pour mettre à mal les X-MEN.

L'histoire commence lors de l'évasion de Proteus de sa prison lors d'un affrontement entre les X-MEN et Magnéto, ce dernier pense alors à bien dissimuler son départ afin de n'éveiller aucun soupçons. Enfin libéré, il décide de prendre sa revanche sur le monde et va alors attaquer minutieusement un à un les habitants de l'île de Muir, avant de s'en prendre directement au X-MEN fraîchement débarquer sur l'île après avoir étaient avertis du danger. Le méchant que cette saga nous présente est des plus intéressant, aussi bien pour la stratégie qu'il adopte pour parvenir à ses fins, que dans le mystère qui semble planer autour du personnage ; de plus on n'as vraiment l'impression que le combat à était rude pour les X-MEN ce qui n'est pas le cas de tout les récits.

Si il y a bien un nom de dessinateur que beaucoup ont encore en tête c'est bel et bien celui de John Byrne, et pour cause son travail présent ici est comme toujours d'une très grande qualité. Lire et apprécier à ça juste valeur une histoire mis en scène et dessiné il y a plus de 30 ans avec le même plaisir, n'est nul autre que la preuve irréfutable que cet homme possède un talent immense. C'est beau, c'est détaillé, c'est dynamique et les expressions faciales sont présentes et très bien retranscrite. Bref c'est un travail de très grande qualité que l'on savoure là.


X-MEN Classic : Les deux premiers épisodes prennent place pendant la saga de Proteus mais sous un autre angle, une manière d'aborder différemment certaines parties de l'histoire. Malheureusement ces court récit ne représente aucun intérêt et qui plus est les dessins ( pourtant âgé de 10 ans de moins que les trait originaux de John Byrne ) sont vraiment pas terrible dans l'épisode 32 et sont tout bonnement ignoble dans l'épisode 33, je ne connais pas le travail de John Bolton et au vu de ce qui nous est présenté là je n'ai nullement l'envie d'en savoir d'avantage sur les différentes œuvre qu'il à pu illustrer.


Le numéro 36, est quand à lui déjà beaucoup mieux est pourrait être considéré comme une sorte d'épilogue, même si malheureusement c'est également très dispensable. Heureusement les dessins de Mark Bright sont quand même bien plus flatteur pour notre rétine que l'immondice subit juste avant.

John Byrne fait preuve d'un grand talent

Malgré une fin de mag décevante, je ne peux que vous conseiller l'achat de cette revue. Car comme toujours, la gamme classic nous gage de son très bon rapport qualité/prix. Une fois encore c'est un Must-have et pour pas chère, bravo Panini.


16/20

Découvrez X-MEN Classic 4

2 commentaires:

  1. Je te rejoins totalement dans ta critique l'une des meilleur saga des X.MEN. Une saga qui donne un rôle magnifique et a la fois très dure a COLOSSUS.

    RépondreSupprimer
  2. Merci, j'ai malheureusement appris en début d'après-midi que cette revue s’arrête faute de lecteur...

    C'est vraiment dommage, moi qui avait dans l'idée de retenter l'expérience... :(

    RépondreSupprimer