mardi 2 avril 2013

Spider-Man Hors Série 1


Afin d'inaugurer le premier numéro du nouveau Hors-Série Spider-Man, quoi de mieux que de débuter sur le crossover le plus attendue des fans du tisseur. Accrocher vous car Panini met les petits plats dans les grands et ceux pour notre plus grand bonheur. 


Spider-Man Hors-Série 1, Contient:

  • Spider-Men #1à5 [ Août à Novembre 2012 ]


.Alors qu'il enquête sur une étrange lueur apparue au milieu de New York, Peter Parker alias Spider-Man tombe nez à nez sur son vieille ennemie Mystério. Mais lors de leurs confrontation, Peter tombe malencontreusement dans un portail interdimensionnel qui emmène le tisseur dans un autre monde semblable au sien de prime à bord mais pourtant bien différent de l'original...



Après avoir était réclamé corps et âme par les fans du monde entier, la rencontre entre le Spider-Man " Classic " et " Ultimate " a enfin lieu. Alors qu'à l'origine la série devait être publié chez nous en 2 numéros, panini à revue ses ambitions à la hausse suite au mécontentement des lecteurs, et c'est tant mieux ! 

Si le simple fait de parler du crossover tant attendue me met déjà l'eau à la bouche, jamais je n'aurais penser être aussi émerveillé une fois ma lecture commencé. Le scénario ( en lui même ) et ultra basique, c'est du vu et du revue mais disons le tout de suite l'histoire n'est que prétexte pour pousser l'inévitable à se produire. La simple rencontre de Peter Parker et de Miles Morales suffit déjà à donner un sens  à cette histoire, mais pourtant c'est ce qui gravite autour qui est encore meilleur. La comparaison que Peter fait de son mode avec cette version alternative ou encore les retrouvailles qu'il fait avec des personnages qu'il n'aurait jamais penser revoir dans sa vie; c'est tout ça qui donne un fond assez touchant au récit et qui rend le tout grandiose.  La tout fin du récit se termine sur une question, << Mais qui peut bien être le Miles Morales de l'univers " Classique " >> ; et personnellement je trépigne d'impatience de le savoir. Bref Brian Bendis a fait du bon boulot et a su nous prendre par les sentiments. 

Mais en parlant de chose grandiose, il est temps pour moi de vous parler de Sara Pichelli qui fait un travail vraiment incroyable sur le titre, de manière global, les dessins sont vraiment bons ont sent clairement le travail fournit par cette jeune artiste qui dessine avec passion et dont son principal objectif est de plaire. Certaines doubles pages sont magnifiques et donnent un côté encore plus appréciable à ce récit charmeur. Les expressions ainsi que les poses des personnages sont plutôt chouettes. 



 Oui il est vrai que le scénario de Spider-Men n'est pas très original, mais après tout là n'est pas le problème car cela nous a permis d'assister à un crossover qui, dans les deux sens du terme est vraiment beau. De plus cela nous a également permis d'assister à une scène très touchante dont il est assez rare d'assister dans les comics d'aujourd'hui. Bref selon moi ce premier Hors-Série est un Must-Have mais comme on dit, le mieux c'est encore de se faire son propre avis...

 16/20




2 commentaires:

  1. Moi aussi j'ai adorer ce récit. Heureux de te revoir derrière le clavier SILDRING

    RépondreSupprimer
  2. Oui j'avais d'ailleurs lu ta critique lorsque tu l'avais posté sur ton blog. Merci pour tes commentaires, ça fait toujours plaisir. Malheureusement je ne peux garantir qu'il y est une suite imminente à cette critique :/

    RépondreSupprimer