mardi 1 janvier 2013

Spider-Man: Season One


La collection Season One débarque enfin en France. Attendu au tournant par certains fan, ce premier tome sera consacré à Spider-Man. Mais rassurez-vous il ne sera pas le seul, Panini à annoncé la publication de beaucoup d'autre ouvrage comme celui-ci ! 



La caractéristique de la collection Season One est de présenter les origines d'un héros ou d'une équipe, sous des traits nouveaux. Les lignes directrices sont les mêmes mais parfois certains passages seront légèrement changé afin de rendre l'histoire un peu plus Moderne. 

Une collection destiné principalement aux nouveaux lecteurs. 



Une fois de plus les origines de Peter Parker alias Spider-Man ont était " Revu et Corrigé ". Sans être mauvais, ce premier tome consacré à l'homme-araignée est selon moi le moins intéressant de tous puisque les début du tisseur sont très souvent renouvelé.

En ce qui concerne le scénario il n'y a donc pas grand chose à dire si ce n'est que c'est exactement la même chose qu'auparavant mais dans une version " Modernisé". L'histoire est la même dans les grandes lignes mais à quand même reçu quelques changements. Par exemple ici, Peter devient sous les traits de Spider-Man une star de Show TV en quête de gloire ( non présent dans la version Original et c'est tant mieux ); mais un soir va laisser passer un bandit qui plus tard s'avérera être l'assassin qui à tué Oncle Ben. Dans la foulée nous avons également le droit au premier combat de Spider-Man qui l'oppose au Vautour, il n'y pas vraiment de différence notable en ce qui concerne ce passage. On termine donc ce tome sur un Peter Parker bien décidé à devenir un véritable héros.

Même si je connais déjà l'histoire original par coeur, je pense pouvoir dire que Cullen Bunn à atteint son objectif; les origines du tisseur ont de nouveau prit un coup de jeune mais sont toujours aussi intéressantes. Seul problème l'histoire s’enchaîne beaucoup trop vite, si bien qu'il est facile pour les jeunes lecteur de perdre le fil de l'histoire; En voulant raccourcir le maximum de choses en un minimum de pages, la narration en as prit un sacré coup, si bien que ça en deviendrait presque incohérent par moment.

 En parlant d'objectif je ne sais pas qu'elle était l'objectif de Neil Edwards mais si c'était de nous en mettre plein la vue, alors dans ce-cas c'est réussi ! Si les origines revisitées de Thor dans Avengers Extra était en partie totalement raté par des dessins encore moins accrocheur que les originaux, on ne peux pas en dire autant ici. Les dessins sont très bon dans l'ensemble et certaines planches valent vraiment le coup d'oeil. Des dessins qui mettent bien en valeur l'un des plus grand héros de la Maison des idées. D'ailleurs, on retrouve à la fin de ce tome quelques artworks en guise de bonus, chose fort sympathique.

L'humour est toujours présent
<< [...] certaines planches valent vraiment le coup d'oeil. >>






















  Lorsque j'ai vu que les origines de Spider-Man allait être au rendez-vous de cette nouvelle Collection je me suis d'abord dit " Encore ?! " et ceux même si au final le résultat n'est pas trop catastrophique. Alors oui les origines de Spidey font peau neuve une fois de plus c'est vrai, ça reste très plaisant à lire, mais en attendant l'histoire tel qu'elle nous ai présenté ici aurait pu à peu de chose près être publié dans la collection " Marvel Kids ". Si vous voulez vous lancez dans l'univers du tisseur je vous recommande plutôt l'intégrale de 1962-63 qui reste pour moi une valeur sûr. Heureusement que les dessins de cet ouvrage rattrape un peu les choses...

13/20

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire