mercredi 19 décembre 2012

X-MEN HORS-SERIE 1



Afin de mieux préparer le terrain avant que le nouvel évènement mutant débarque en VF, panini a eu la bonne idée de publier la fin de la série CABLE servant de prélude au " Retour du Messie ".


X-MEN HS 1, Contient:

  •  Cable (vol2) #21à24 [ Fevrier à Mai 2010 ]



 Hope est la première mutante née après le Jour M, désigné comme la " messie ", celle qui sauvera la race des mutants de l'extinction. Nathan Summers (= Cable ) chargé de la protéger, la prend sous son aile et part dans le futur. Depuis que leurs voyage a commencé, ils sont traqués par d'innombrable ennemies. Maintenant qu'elle est une jeune adolescente, Hope ne veut plus se cacher et souhaite retourner dans le présent pour rencontrer les X-MEN. Mais le danger est partout et Cable & Hope ne sont pas au bout de leurs surprise.


 Les 4 épisodes présentés ici sont répartis en 10 chapitres, tous dessiné par différents auteurs mais toujours scénarisé par le même homme, Duane Swierczynski.

Maintenant qu'elle à acquis l'âge et l'expérience nécessaire à son retour, Hope avec l'aide de Cable se sent prête à retourner dans le présent et à rejoindre les X-MEN. Cependant ils sont poursuivit par Bishop et s'en suit une course poursuite spatio-temporelle qui s'avère divertissante mais malheureusement trop peu original et qui laisse un arrière-goût de " Déjà-vu ". La fin est très prévisible et n'offre donc aucune surprise, c'est dommage.

 Beaucoup de dessinateurs se sont succédés au travers de ces 10 chapitres, au casting nous retrouvons entre autre des gens comme Lan Medina, Paul Gulacy, Gabriel Guzman, Giancarlo Caracuzzo, Denys Cowan et le meilleur pour la fin; on a la joie de retrouver les sublimes dessins de Humberto Ramos mais aussi du talentueux Alejandro Garza.  Dans l'ensemble c'est correct même si le changement de dessinateur en plein milieu du récit à du mal à passer inaperçu, tant l’inégalité entre les dessinateurs est assez prononcé.

<< [...] on a la joie de retrouver les sublimes dessins de Humberto Ramos [...] >>

 Un prologue qui se laisse lire mais qui s'avère être très dispensable. Le scénario aurait gagner à être un peu plus élaboré et complexe que ça. Fan de mutant ou non, l'achat de ce comics est purement facultatif.

12/20

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire