dimanche 21 octobre 2012

DEADPOOL 2


Après un premier numéro relativement décevant, le mercenaire disert est de retour 2 mois plus tard dans un numéro déjà bien meilleur mais dont la narration est toujours aussi lente qu'auparavant. 



DEADPOOL 2, Contient:

  • Deadpool (Vol.4) #33à34 [ Avril à Mai 2011 ]
  • Deadpool Family #1 [ Juin 2011 ]

 Après avoir affronté puis tué le mercenaire numéro 1 de la galaxie, Macho Gomez. Deadpool décide de prendre le véhicule de ce dernier afin de partir conquérir l'espace.


Deadpool #33à34: Daniel Way nous offre enfin un scénario un peu plus cherché, l'auteur aurait pu tomber dans la facilité une fois de plus mais il semble avoir compris son erreur. L'objectif de Deadpool ici n'est pas de tuer une personne, mais une planète. Tache difficile d'autant plus que Ça la Lune égoïste n'est pas un ennemie facile. Le scénario semble lent à avancer et donne l'impression que la 3e et dernière partie va être bâclé ( comme souvent ), autrement l'histoire et plutôt pas mal et au final assez amusante.

Quand aux dessins il n'y a rien à dire Carlo Barberi fait du bon boulot, sont trait est très agréable et correspond bien à l'univers de Deadpool, parfois un peu " Cartoon " sur les bords c'est justement ce qu'il faut pour illustrer cette série. Que ce soit au niveau des postures ou des expression au travers du masque, ce dessinateur semble avoir compris le personnage de Deadpool et c'est tant mieux.

Deadpool Family #1: Afin de combler le vide avant de passer à 3 épisodes de la série régulière de Deadpool, Panini nous propose la seconde partie de ce One-Shot qui aujourd'hui tourne autour de l'amour entre Lady Deadpool et Têtepool.

 Le scénario est très basique mais à la fois bien trouvée. Le côté à la fois totalement dégueu,gore et déjanté n'a que très rarement était aussi poussé dans l'univers Deadpool. Cette histoire est une véritable horreur et c'est ce qui fait son charme. Les dessins de Irene Stychalski sont accompagnés de couleurs style décoloré qui renforce le côté très sale de cet épisode. Ce petit bonus est pas mal et quand on y repense, dans le font c'était plutôt Fun.



 Pour conclure je dirais que même si la série ne vole pas très haut, Deadpool reste à mes yeux une lecture qui est agréable et sans prise de tête, un peu drôle et qui est un très bon complément à la suite des autres parutions Marvel. Le numéro 1 n'était pas génial et même si il ne fait pas énormément mieux ce numéro 2 reste bien meilleur. Il faut juste espérer que la conclusion dans le prochain numéro ne soit pas trop bâclé comme on nous y habitue assez souvent.

13/20

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire