samedi 13 octobre 2012

DEADPOOL 1



Comme promis Panini recommence toute ces séries au numéro 1, Deadpool compris même si ce dernier ne compté alors que 11 numéros... un " Nouveau Départ " pour le mercenaire fou dont ce premier numéro de la V3, prouve que MARVEL XXL ne réussi pas à tout le monde.


Deadpool 1, Contient:

  • Deadpool (Vol.4) #32 [ Mars 2011 ]
  • Deadpool (Vol.4) #33.1 [ Mai 2011 ]
  • Deadpool Family #1 [ Juin 2011 ]



  Après un passage assez bref chez les X-MEN et après être devenue l'acolyte temporaire de Spider-Man. Deadpool à finalement décidé de redevenir un Mercenaire, et ce n'est pas le travail qui manque !


Présenté comme un numéro introduisant le personnage aux nouveaux lecteurs, on a de quoi se poser des questions car après tout; il n'y a pas grand chose à raconter sur Deadpool excepté le fait qu'il est complètement dérangé ( même si ça se comprend très vite ) et qu'il est plus ou moins immortel grâce à son facteur guérisseur. 

Deadpool #32: Un épisode sympathique qui aurait finalement gagné à être mieux dessiné car sans vouloir insulter Sheldon Vella, c'est vraiment pas terrible. Le scénario n'est pas extraordinaire ( comme d'habitude, non ? ) mais ça se laisse lire quand même.

Deadpool #33.1: Un épisode légèrement au-dessus, bien dessiné par Bong Dazo, mais dont l'histoire semble parfois un peu confuse tant le passage d'une action à une autre est beaucoup trop bref. Ce qui aurait pu rattraper l'épisode 32 ne fait finalement guère mieux. Excepté le cliché de la grand-mère Polonaise un peu marrant, l'humour de cet épisode est casi-inexistant.

Deadpool Family #1: C'est toujours un plaisir pour moi de retrouver le personnage de Kid Deadpool même lorsqu'il s'agît d'un petit One-Shot. Le scénario ne casse pas des briques, et c'est un peu le but. En revanche les dessins de Dominik Stanton sont super et caractérise bien l'univers du personnage. Un numéro plutôt " Gentillé " qui rattrape un peu la revue.

Daniel Way nous as déjà habitué à pire mais aussi à mieux. Si la construction de ce premier numéro est un peu hasardeuse à cause d'un problème de paginations des comics US, on espère que lorsque la revue nous présenteras son véritable sommaire la qualité serait au rendez-vous avant que les lecteurs ne tourne définitivement le dos à cette revue qui depuis très longtemps propose des récit à la qualité plus que correct.

#33.1: << Excepté le cliché de la grand-mère Polonaise un peu marrant, l'humour de cet épisode est casi-inexistant. >>

 Même si la nouvelle formule à 4,30e les 64 pages est déjà bien meilleur que l'ancienne, malgré tout la pilule a quand même du mal à passer. Au vu de la qualité de ce premier numéro, même si la lecture de ce Deadpool est toujours aussi agréable, l'humour en revanche est au abonné absent.

11/20

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire